La vérité sur Freud

Ce site vous présente la vérité historique sur Freud de façon inédite : au départ d’une chanson intitulée « Fondamentalement ».

Cette chanson a reçu le soutien de Jacques Van Rillaer, Professeur émérite à l’Université de Louvain et coauteur du Livre Noir de la Psychanalyse. On croit connaître le génie de Freud. Or, il n’en est rien : la vérité sur Freud est qu’il était fabulateur, mégalomane, cocaïnomane, … et qu’il a menti sur les résultats désastreux de sa méthode qui n’avait rien de scientifique. Avide de gloire et d’argent, il a construit un mythe autour de sa personne à grand renfort de théories et d’interprétations fantaisistes. Le texte de la chanson rétablit scrupuleusement la vérité sur Freud comme vous pourrez le constater en parcourant ce site (tout en abordant la question du complexe d’Œdipe).

Bonne découverte et bonne écoute à vous tous.

Alain Roland


Fondamentalement – Chanson dénonçant une des plus incroyables supercheries du XXème siècle !

« Beaucoup d’inspiration, une compréhension intelligente de la légende freudienne… » (Extrait du commentaire YouTube du Professeur Jacques Van Rillaer, coauteur du Livre Noir de la Psychanalyse).

(Lien direct YouTube : cliquez ici)


Texte :

1er couplet :
Qui mieux que moi peut prétendre
À comprendre mes méandres ?
Et je crois : sur c’qu’on pense
Pondre une science, c’est un non-sens
Et je vois, en ce roi
Du divan, un charlatan
Qui affirme par sophismes
Qu’un penchant nous rend souffrants

Refrain :
Fondamental
Fondamentalement
Je suis content
D’ignorer ce complexe
Où chacun s’rait constant
Fondamental
Fondamentalement
Rester confiants
Crier qu’on le conteste
Ce délire d’inconscient
Fondamental
Fondamentalement
Tous différents !

2nd couplet :
Et ce Sigmund, he’s no good
Ça m’dégoute qu’on écoute
Ses ragots de mytho
Mégalo, démago
Qui fabriquent des disciples
Qui m’semblent tous inféodés
Car son trip nécessite
D’y passer pour pratiquer

Refrains :
Fondamental
Fondamentalement

Consultez la page « Critique » pour découvrir le contexte de cette chanson.

Consultez la page « Analyse » pour y retrouver le texte commenté.